Ce que tu es

Prendre les choses plus légèrement, pour éviter l’angoisse et le stress. C’est que tu projettes trop en arrière, ou sinon trop en avant. La légèreté se trouve dans le présent et dans cet instant, tu y retrouves ta respiration. C’est cette respiration qui t’aide à t’ancrer dans la vie, à demeurer serein(e) avec ce qui se présente à toi et qui t’aide à entretenir un calme intérieur constant. Elle est ton point d’ancrage à une bonne stabilité intérieure.

Médite et apprends à apprivoiser ta respiration, trouve son rythme, ressens là réellement. Apprends à la connaître et ne à ne faire qu’un avec ton souffle. Quand une pensée te traverse, note comment tu te sens par rapport à elle, note aussi les émotions qu’elle engendre, mais ne t’y accroche pas. Apprend à accueillir les pensées qui te traversent, mais aussi à les laisser-aller.

Apprends et applique à laisser passer tes pensées et tes émotions sans les prendre personnellement, cela évite d’encaisser de l’angoisse, des doutes et du stress inutilement, cela évite les confrontations et les colères. Ce que les autres disent leur appartiennent, comment tu le reçois n’appartient qu’à toi. La parole de l’autre est l’expression de sa perception sur la vie, ce n’est pas la tienne.

Entretiens les instants qui font naître en toi un bien-être. Les instants avec ta famille ou tes amis, des instants avec ta créativité ou une activité qui te faire grandir; garde ce qui te fait du bien et détache-toi de ce que tu n’es pas. Tu es un Être Vivant(e) et Entier(ère), alors vis et vis chaque instant précieusement et honore ta présence à la vie.

Et ne catégorisent pas les choses, chaque situation est utile à ton apprentissage. Ce qui peut te paraître mal est peut-être bien, ce qui peut te paraître bien est peut être mal. Écoute ton intuition, c’est tout. Entends ton intuition. Applique ton intuition. Entretiens ta vie avec ce qui te rend léger(ère) et laisser-aller ce qui te pèse. Regarde et trouve le positif dans chaque expérience vécue.

Ce qui est toi, en toi, c’est ce qui te fais vibrer. Le reste n’est qu’illusions, le reste n’est que mensonges à ce que tu es vraiment. Accroches-toi à ce que tu as envie d’accomplir, à ce que tu as envie d’être, peu importe ce que les autres peuvent dire et peu importe ce que tes pensées peuvent te suggérer. Garde seulement que ce qui te tient à cœur et entretiens cela. C’est ta voie, c’est ce que tu es.

*** Pour terminer cet article, j’ai envie de partager avec toi
quelques citations inspirantes sur le thème de l’être: ***

« Je n’ai d’autre ambition
que d’être ce que je veux être,
et non de le paraître. »
-Romain Rolland

« L’amour est un grand maître :
ce qu’on ne fut jamais,
il nous enseigne à l’être. »
-Molière

« Les gens ne vous traitent
jamais bien selon ce que vous êtes,
mais toujours selon ce qu’ils sont. »

-Pierre Reverdy

« Être, c’est être fort :
la force fait la vie, elle fait la santé,
la beauté, la vertu. »

-Henri Fréféric Amiel


Ose partager ce que t’inspire le thème de l’Être dans les commentaires !
Une citation, un texte ou un lien qui t’inspire à être ce que tu es.

Merci de ta lecture.

À très bientôt !

* Vanessa Cardui



3 réflexions sur “Ce que tu es

  1. « Je la chante et, dès lors, miracle des voyelles
    Il semble que la Mort est la sœur de l´amour
    La Mort qui nous attend et l´amour qu´on appelle
    Et si lui ne vient pas, elle viendra toujours
    La Mort…

    La mienne n´aura pas, comme dans le Larousse
    Un squelette, un linceul; dans la main, une faux
    Mais fille de vingt ans à chevelure rousse
    En voile de mariée, elle aura ce qu´il faut
    La Mort… »

    Gratitude radieu étoile31,
    Quel poésie cette chanson.
    Un partage de vibrations et de sagesse.

    Merci

    Aimé par 1 personne

  2. Voilà ce qui à propos de l’être et du Temps Présent de cette Culture de la respiration et de l’intensité vibratoire du moment Présent, voilà la citation qui m’est venue avec certains parfums poétique à propos de la Vie:
     » la Mort de l’on attend,
    L’Amour que l’on appelle,

    Si Lui ne vient pas,
    Elle, Elle viendra toujours »
    Jean Roger Caussimon, chanté par Léo Ferré,

    Émotion sincère que ce partage,

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s